La CARPIMKO, son mode de cotisation ainsi que les modalités de prestations, tant en terme de retraite que de RID, sont aujourd’hui arrivés à un point de bascule qui nous confronte à la difficulté de concordance avec l’évolution vers un régime universel des retraites.

Cette concordance se fera avec une volonté clairement affichée par le gouvernement de faire se rapprocher notre système de cotisation de professions libérales vers le modèle du régime des salariés. Ce rapprochement remet en cause le niveau de rendement de notre système qui doit être diminué.

Cette diminution doit se faire de manière la plus indolore pour les MK cotisants. L’enjeu pour les administrateurs de la Carpimko sera de défendre au mieux l’intérêt des confrères afin que le niveau de cotisation nécessaire au rattrapage voulu ne mette pas en danger la survie économique des cabinets.

La volonté des élus et de la FFMKR sera de faire que la Carpimko et tous ses cotisants ne soient pas sacrifiés sur l’autel d’une réforme qui, au nom d’un égalitarisme malvenu, ruinerait une population de professionnels de santé qui, au fil du temps, ont vu disparaître la valorisation de leur patrimoine professionnel au travers d’une dépréciation sans fin de la valeur vénale des cabinets.

La Carpimko :  La Retraite... mais pas que !

La CARPIMKO s’occupe de votre retraite obligatoire : régime de retraite de base, régime de retraite complémentaire obligatoire et l’avantage social vieillesse (ASV).

Mais elle gère, aussi votre prévoyance : régime invalidité décès obligatoire dit RID et une action sociale à destination de ses adhérents :
aides financières en cas de difficultés ou de sinistres, aides ménagères, aménagement de votre domicile en cas d’incapacité…etc.

Besoin de conseils ? adressez vous à vos élus FFMKR à la CARPIMKO !
Plus de renseignements sur le site de la CARPIMKO.